Les apparences sont parfois trompeuses

Notre mental nous a toujours appris à nous identifier par rapport à ce qu'il se passe à l'extérieur.

Nous identifier par rapport aux autres,par rapport à ce qu'ils pensent de nous. Par rapport à comment ils nous perçoivent.

Et nous intégrons ce programme que :"nous sommes ce que les autres pensent de nous".

Cette croyance nous permet de nous intégrer,de nous sentir appartenir à un groupe,une caste ou encore tout simplement à nous sentir aimé.


Que se passe t'il alors quand l'autre nous renvoie du mépris, de la haine?


Tout d'abord nous répondons à ce programme,nous le perpétuons et pensons que nous sommes nuls,que nous ne valons rien. Bref nous répondons par le manque d'estime et d'amour de soi.


Plus la situation perdure et plus nous descendons profondément dans ce programme au point de nous effacer, de nous éteindre.Nous allons chercher ,rencontrer nos parts d'ombre. Ces zones de croyance erronées.

C'est à ce moment-là qu'apparaît la seconde étape,celle de la voie d'échange.

A cette croisée des chemins,deux perspectives s'offrent à nous, celle de la descente encore plus profonde dans le non amour et l'identification à nos parts d'ombre( la victime,le trahi,le coupable,le battant....)ou celle de l'acceptation.

Nous ne pouvons transcender nos parts d'ombre sans les avoir identifiées et acceptées.

Aimer ses parts d'ombre ce n'est pas aimer être victime ou coupable....c'est accepter de reconnaître que :"oui je me suis laissée humilié,oui je me suis laissé persécuter "....pour reprendre notre pouvoir et décider quel espace nous choisissons de laisser ou d'accorder à cet autre que l'on imagine plus important , plus valable, plus grand que nous .


La troisième étape est la remontée, la transcendance. Elle passe par des prises de décisions,des intentions, des changements d'habitude fermes qui vont permettre de matérialiser, concrétiser la volonté de changement :" plus jamais ça", "à partir de maintenant je décide que..."

Cette étape nous fait prendre conscience de notre détermination,de notre force et surtout de notre pouvoir de créer notre vie comme nous le souhaitons. Nous sommes les seuls maîtres de notre destin.

Cette étape implique un grand changement vibratoire et la libération des énergies obsolètes.Cela peut passer par de grands remous émotionnels, des situations d'opposition où nous apprenons à dire stop, à dire non. Même parfois des états où l'on ne se reconnaît pas:

" je n'aurais jamais osé dire ça avant..."

" Je ne sais pas ce qui m'a pris".

L'ego se meurt et le véritable moi émerge.


Et puis arrive l'étape de l'intégration. Nous nous familiarisons à ce nouveau moi,nous l'apprenons,le découvrons,l'aimons.


Ces étapes sont des grands caps vibratoires à passer. Ils nous font prendre conscience que ce que nous appelons " épreuve" est en réalité une expérience de la transcendance.


Dans cette réalité que nous appelons vie. Rien n'est immuable. Nous avons la capacité de décider ce que nous acceptons de laisser se perpétuer ou ce que nous voulons changer et vibrer.


Au delà des apparences se trouve un espace sacré :celui de la liberté d'être d'aimer et d'exister.


A.Golinval





35 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout