Cher enfant intérieur

J'entends ton rire au loin qui m'appelle pour jouer.

Je t'entends susurrer des mots doux,des mots tendres dans mes oreilles blessées d'avoir été rabaissée.


Je te sais derrière chaque idée nouvelle, prêt à conquérir le monde et à ouvrir mes ailes.


Tu crois tellement en moi. Tu me vois tellement grande. Tu m'aimes tellement. Qu'ai je fait de toi ?

Où t'ai je abandonné ?

Tu es ma source de joie, mon soleil levant.

Tantôt super héro, tantôt rêveur blessé par les égos.


Tu rêves d'un monde meilleur et m'a donné les clés pour le co-créer.

Aujourd'hui je t'appelle,je t'invoque,pour me guider.


Dans ce monde de "grands", rappelle moi que la grandeur est avant tout dans le coeur.

Rappelle moi ce que c'est qu'aimer sans juger.

Rappelle moi ce que c'est que vivre sans avoir peur d'échouer.

Rappelle moi que l'on peut rire de tout et ne se soucier de rien.

Rappelle moi que l'instant présent est un enchantement permanent.

Et rions encore et toujours, je te dois tant de bienveillance, de respect.


J'ai pensé avoir la connaissance,tu m'as appris l'humilité.

Sèche tes larmes aujourd'hui je te rends les rênes de ma vie.


Apprends moi à voir le monde à travers tes yeux, à écouter la vie sans mépris, à sentir le pétillement de ton coeur et la douceur de ta voix.


Cette fois je ne t'apprendrai pas à marcher mais je te laisserai me guider.

Je ne t'obligerai pas à te taire mais je te laisserai chanter.

Et je m'endormirai dans tes bras, emplie d'un espoir retrouvé.

Celui de ne plus jamais te quitter.


A nos retrouvailles.

A la vie.

A l'amour.


A. Golinval



27 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout